Utiliser un patron...ou pas !

Publié le par lojox

Hé bien non, alors que j'en ai un tas en attente, choisis et achetés, il faut que je me lance sans patron... L'esprit de contradiction, c'est tout...

En fait, au départ je voulais apprendre à faire des poches à l'italienne

Utiliser un patron...ou pas !
Utiliser un patron...ou pas !

Je suis donc allée chez Myrtille à Nantes pour acheter un bout de tissu pas cher et sympa, comme toujours.

J'ai suivi un excellent tuto (là pour la poche) en français et hyper simple. Et comme j'avais acheté 50 cms de tissu, je n'allais pas faire des poches toutes seules, donc une petite jupette s'imposait...

Un nouveau tour sur pinterest et un nouveau tuto (là) d'une jupette en français et hyper simple (hé oui, j'aime les répétitions quand c'est hyper simple).

la poche à imprimer en ¨PDF, la jupette et son tutola poche à imprimer en ¨PDF, la jupette et son tuto

la poche à imprimer en ¨PDF, la jupette et son tuto

J'ai juste modifié la ceinture que j'ai arrondie, et j'ai remplacé les fronces par 4 plis plats, 2 devants et 2 à l'arrière. Un petit passepoil noir et le tour était joué !

Utiliser un patron...ou pas !Utiliser un patron...ou pas !
Utiliser un patron...ou pas !Utiliser un patron...ou pas !
Utiliser un patron...ou pas !

Et voilà le travail !

Publié dans COUTURE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lojox 08/05/2016 20:20

Tu pourras t'en coudre plusieurs, avec 2 m de tissu ! La poste a peut-être égaré le patron de la jupe philadelphie, qui sait...Et non Poë je ne mettrai pas "la" photo avec un peu plus de recul, j'ai oublié de rentrer le ventre ☺...

Caticolo 08/05/2016 17:51

J'adore cette jupette ! tu as failli avoir le patron de la jupe Philadelphie, mais je me suis fait rouler....tu t'es bien débrouillée sans.

poecolo 08/05/2016 17:48

ça a l'air pas mal. Mais il manque à mon avis une photo avec un peu plus de recul pour que les lecteurs assidus de ce blog puissent vraiment se rendre compte de l'effet de cette jupe sur celle qui la porte. Eh oui! De plus en plus exigeants ce Poecolo!